• Clément, développeur back-end

Vis ma vie de stagiaire - Clément, dev back-end

Dernière mise à jour : sept. 16

Continuez à découvrir les stagiaires de Cardiweb et leurs retours d'expérience sur la vie au sein de notre Atelier Digital : aujourd'hui, nous vous présentons Clément, stagiaire spécialisé en développement serveurs.


Qui es-tu ?

Je m’appelle Clément et je suis arrivé chez Cardiweb en Février 2021. J’ai un profil informatique plutôt côté Serveurs (back-end).


Quelle a été ta formation ?

J’ai fait l’INSA Toulouse, une école d’ingénieurs post-bac, où, après 1 an de cours en tronc commun, j’ai choisi comme spécialités Maths, Info et une spécialisation dans l’IoT (= objets connectés).


Comment as-tu entendu parler de Cardiweb ?

J’ai découvert Cardiweb grâce à Jobteaser, quand je cherchais mon stage de 5ème année. J’ai vu l’annonce de Cardiweb : ça correspondait à ce que je cherchais, à ce que je voulais voir et à la formation que j’allais avoir dernière année. Du coup j’ai été me renseigner sur le site web et j’ai postulé.


Pourquoi avoir choisi Cardiweb ?

Les missions que j’allais faire ont vraiment joué : on m’a présenté en entretien les missions-types, les technos utilisées et c’était vraiment ce qui moi me bottait le plus. L’aspect «entreprise à taille humaine» est quelque chose que je cherchais beaucoup aussi, je voulais pouvoir connaître tous mes collègues, travailler et discuter avec eux,… Je ne voulais pas être juste une personne anonyme. Ce qui a aussi fait la différence, ce sont les clients présentés sur le site: c’est intéressant de voir les clients avec lesquels on va travailler, en plus du type de missions.


Comment décrirais-tu le process de recrutement chez Cardiweb ?

J’ai postulé, la RH m’a appelé et on a discuté, puis je suis venu passer un test de logique et deux entretiens avec des collaborateurs de Cardiweb. Le fait de pouvoir passer tous les tests et entretiens d’un coup, c’était bien.


Peux-tu nous décrire brièvement tes missions lors de ton stage ?

Je fais du back (serveur) sur des projets Smart Office, au forfait. Pour mes principales missions, je fais du Springboot (développement d’API pour les équipes front), des webservices, du back-office, des controllers webview. Je fais aussi un peu d’hébergement et de développement de base de données.

J’ai travaillé sur plusieurs projets clients, dans le Luxe, l’Energie et le Médical - j’adore ça, tous les produits sont différents, avec des fonctionnalités différentes, ça permet d’avoir beaucoup de variété. J’aime bien l’exercice de passer d’un projet à l’autre, sur une même journée je peux travailler sur 4 projets différents, c’est stimulant, ça permet de ne pas tomber dans une routine.


A quoi ressemble une journée-type pour un stagiaire chez Cardiweb ?

Une journée-type pour moi, en forfait : je fais du dev et je résous les éventuels problèmes le matin, après la pause café avec les collègues j’ai mes «daily» (comme j’ai plusieurs clients, j’en ai plusieurs), entre temps je fais des merge requests ou je mets à jour mes plannings, et l’après-midi je continue avec du dev, et de temps en temps des réunions avec les clients qui viennent s’intercaler.


Comment as-tu été accueilli et intégré au sein des équipes de Cardiweb ?

J’ai été très bien accueilli, c’est un des points forts comparé à d’autres stages que j’ai pu faire. On est 4 stagiaires à être arrivés en même temps, on a eu une présentation de l’entreprise à notre arrivée avec Charlotte, la RH et Amaury, le DG, ce qui nous a donné une idée de tout ce qui se passe, puis nous avons été accueillis par nos tuteurs respectifs. Au-delà de ce très bon accueil, ce que j’ai bien apprécié, c’est que tout le monde à Cardiweb, dès le début, a essayé de nous intégrer, c’est vraiment une bonne expérience et c’était très bien fait.


Quel a été ton parcours de formation en interne ?

Comme tous les stagiaires qui arrivent chez Cardiweb, j’ai fait le Plongeoir. Le Plongeoir, c’est un projet fictif pour apprendre les technos qui sont utilisées à Cardiweb mais qu’on n’a pas forcément utilisées à l’école, c’est une découverte d’outils. J’ai fait un Plongeoir Back puis un Plongeoir Front Web, ça m’a pris deux semaines et quelques.

Suite à la validation de mon projet, j’ai été intégré à l’équipe «Smart Office Back», j’ai été formé spécifiquement pendant 2 semaines aux projets Smart Office. Ensuite, j’ai passé 3 semaines sur le template (un projet avec plein de fonctionnalités qu’on utilise régulièrement) pour que je puisse encore mieux apprendre la structure des projets, puis on m’a confié un projet pour un client, sur lequel j’étais le seul développeur Back - on m’a fait confiance et j’en suis très reconnaissant, ça m’a fait monter en compétences très très rapidement. Bien sûr j’étais encadré, si j’avais des questions le Chef de Projet était là, mais en étant seul on fait tout et ça permet de voir énormément de choses.

A côté de ça, je faisais des corrections sur deux autres projets et j’ai travaillé en binôme sur un quatrième projet, ce qui m’a permis de voir des choses encore plus poussées, d’approfondir, d’apprendre à me poser les questions qu’il faut, c’était très enrichissant.


Comment as-tu été encadré et suivi lors de ton stage ?

Pour le Plongeoir, j’ai eu deux tutrices, j'étais très bien encadré, dès que j’avais une question il y avait toujours quelqu’un pour m’aider et pour y répondre, on faisait des suivis quotidiens, avec un état des lieux de mon avancement et une revue des points de blocage.

Quand je suis passé dans l’équipe Serveurs, on m’a laissé plutôt libre et j’ai apprécié pouvoir essayer des choses, mais dès que j’avais une question les membres de l’équipe étaient là pour m’aider, pour m’expliquer. J’ai beaucoup appris avec eux sur les merge requests par exemple: au début, ils prenaient bien le temps de tout relire avec moi pour bien m’expliquer, m’indiquer les points à approfondir, ce qui m’a permis de me former très rapidement, j’ai vraiment apprécié le fait de pouvoir essayer de faire les choses par moi-même.


Comment décrirais-tu la vie dans l'atelier ?

Travailler dans la bonne ambiance ! J’ai des journées très intenses, j’apprends beaucoup de choses, et dans une bonne ambiance parce que chez Cardiweb on peut parler de tout et n’importe quoi avec tout le monde, peu importe le niveau dans l’entreprise : on va au café, on mange ensemble, on va au bar ensemble….. C’est vraiment une très très bonne ambiance, et pour avoir parlé avec des amis qui font des stages ailleurs, c’est quelque chose de très rare, et c’est très agréable.


Qu’as-tu appris de ton stage ?

Sur le plan technique, j’ai eu une progression énorme, je suis arrivé en niveau «sortie d’école» et je suis monté en compétences très très vite sur beaucoup d’aspects sur les technos web, sur les serveurs… C’est principalement lié au fait que les gens avec qui je travaille sont très compétents.

Sur le plan personnel, j’ai beaucoup appris niveau organisation : en travaillant avec 3 ou 4 clients en parallèle, si on n’est pas bien organisé, c’est même pas la peine d’essayer ! J’ai appris à bien séparer les tâches, à prévoir combien de temps chaque tâche me prendra, et j’ai aussi progressé sur la communication, en travaillant avec plusieurs Chefs de Projet en même temps.


Si tu ne retenais qu’une seule chose de ton expérience au sein de Cardiweb, ce serait…?

Les compétences des collaborateurs de Cardiweb, qui sont très élevées, et le fait d’avoir travaillé avec ces gens-là permet de monter soi-même très rapidement en compétences, c’est une expérience géniale.


Que pourrais-tu dire aux futurs candidats ?

Allez-y ! Si vous êtes intéressés par le Web ou le Mobile, Cardiweb c’est très bien pour un stage parce qu’on monte très vite en compétences. En plus c’est une entreprise bienveillante, ça aide beaucoup à prendre en confiance et c’est là qu’on progresse le plus, c’est un très bon premier contact avec le monde du travail !



Envie de rejoindre Cardiweb ? Consultez nos offres en cours sur notre page Welcome to the Jungle ou envoyez directement votre candidature à recrutement@cardiweb.com

112 vues0 commentaire