• Alexandre, dev back-end

Vis ma vie de stagiaire - Alexandre, dev back-end

Dernière mise à jour : sept. 16

Pour la dernière interview de cette série de portraits de nos stagiaires, faites la connaissance d'Alexandre, développeur web back-end chez Cardiweb.


Qui es-tu ?

Je m’appelle Alexandre, je suis arrivé chez Cardiweb dans le cadre de mon stage de fin d’étude après une formation d’ingénieur à l’EPITA. Je suis un petit peu geek, j’aime la culture tech et le sport.


Quelle a été ta formation ?

J’ai fait un bac S puis j’ai suivi une formation d’ingénieur de 5 ans à l’EPITA en spécialité web & mobile.


Comment as-tu entendu parler de Cardiweb ?

J’ai été contacté sur LinkedIn par les Ressources Humaines (Charlotte). Deux semaines plus tard, j’ai vu Cardiweb dans un mail de propositions de stage de mon école : j’ai recontacté Charlotte et nous avons convenu d’un rendez-vous pour un entretien.


Pourquoi avoir choisi Cardiweb ?

J’ai choisi Cardiweb pour plusieurs raisons :

- Une ambiance startup (jeune et à taille humaine) mais avec une certaine expérience

- Les projets intéressants pour le stage et pour la suite

- Les technos (Java SpringBoot / NodeJS / ReactJS)

- Le salaire du stage

- Un bon feeling lors des entretiens !


Comment décrirais-tu le process de recrutement chez Cardiweb ?

Je dirais que le processus était rapide et efficace, après un premier entretien téléphonique nous avons convenu d’un rendez-vous. Cardiweb est la seule entreprise qui m’a proposé un entretien dans les locaux malgré la situation sanitaire. J’ai passé un test de logique, un entretien avec Christophe, le directeur, j’ai discuté avec Charlotte et, à la fin de l’entretien, Cardiweb m’a proposé de me prendre en stage.


Peux-tu nous décrire brièvement tes missions lors de ton stage ?

J’ai travaillé sur un gros projet en régie, j’ai réalisé différentes tâches pour monter en compétence puis j’ai été en charge de la réalisation d’un projet qui permet la vérification des billets aux entrées d’évènements pendant le reste de mon stage. Concrètement, j’ai développé des web services en Java SpringBoot pour interagir avec d’autres projets internes.


A quoi ressemble une journée-type pour un stagiaire chez Cardiweb ?

La journée type d’un stagiaire pour le projet sur lequel je suis commence par un daily meeting à 9h30 où l’on échange avec le reste de l’équipe sur ce que l’on a fait la veille et sur ce que l’on compte faire dans la journée. Puis on commence à réaliser les tâches que l’on a prévues. Le midi c’est le moment de se réunir, d’échanger avec les autres. Deux fois par semaine, de 13h à 14h, deux collaborateurs de Cardiweb nous donnent une formation sur un outil de l’entreprise. Puis on reprend là où on s’est arrêté le matin. Tout au long de la journée j’échange avec mon équipe, via des réseaux de communication ou pendant des réunions.


Comment as-tu été accueilli et intégré au sein des équipes de Cardiweb ?

J’ai été bien accueilli malgré la situation sanitaire, tout est fait pour que l’on s’y plaise (les matinales, les pots d’arrivée, les afterworks). Au niveau des projets, cela s’est fait en douceur avec le Plongeoir, pour partir sur de bonnes bases. Pendant ce projet, nous sommes accompagnés d’un tuteur qui nous fait des retours sur notre travail. De plus les matinales nous forment aux méthodologies de l’entreprise. Plus généralement, tout Cardiweb est impliqué pour accueillir les nouveaux, c’était vraiment facile de s’intégrer.


Quel a été ton parcours de formation en interne ?

J’ai réalisé le Plongeoir web en SpringBoot / React. J’ai émis la demande de travailler majoritairement sur du backend et j’ai pu intégrer un gros projet régie avec un rôle d’ingénieur web backend. J’ai été formé aux différents projets internes : j’ai commencé par la réalisation de tickets de bugs, puis j’ai apporté des fonctionnalités sur différents projets internes et, pendant près de la moitié de mon stage, j’ai été responsable de la réalisation technique d’un projet interne.


Comment as-tu été encadré et suivi lors de ton stage ?

J’ai été très bien encadré, j’ai pu faire preuve d’autonomie mais en même temps il y avait toujours quelqu’un prêt à répondre à mes questions. Mes collègues n’hésitaient pas à passer parfois plus d’une heure avec moi pour m’aider. Je faisais régulièrement des points avec mon tuteur pour qu’il me fasse des retours et pour avoir mon ressenti.


Comment qualifierais-tu les équipes avec qui tu as pu travailler ?

Tout s’est très bien passé, l’équipe est bien rodée et très efficace. J’ai appris beaucoup de choses au sein de cette équipe.


Comment décrirais-tu la vie dans l'atelier ?

Je dirais qu’a Cardiweb il y a un temps pour tout, quand il s’agit de travailler il faut être concentré, impliqué et motivé dans son travail pour remplir ses objectifs. Mais en même temps, sur les moments de pause c’est bonne ambiance, dose de rigolage, jeux et évènements en tout genre. Tout est fait pour améliorer la cohésion au sein des équipes et de l’entreprise.


Qu’as-tu appris de ton stage ?

Sur le plan technique j’ai appris beaucoup de nouvelles technologies et de nouveaux concepts, j’ai beaucoup progressé en termes de qualité de code.

J’ai beaucoup appris également d’un point de vue « métier » dans le vocabulaire, sur les différents objectifs de production à grande échelle ou encore sur l’aspect business du projet.

J’ai aussi progressé sur des « softs skills » comme la communication ou encore l’organisation dans mon travail. Et j’ai appris à m’adapter à un contexte d’entreprise (contrairement à l’école) avec des objectifs de production de l’équipe pour un client.


Si tu ne retenais qu’une seule chose de ton expérience au sein de Cardiweb, ce serait…?

Les afterworks au bar avec les collègues après la journée de travail ! Non, plus sérieusement, je dirais la manière d’organiser un projet ambitieux comme celui sur lequel j’ai travaillé, aussi bien dans l’organisation de l’équipe que l’organisation technique des différentes briques du projet. Il y a encore 6 mois ça me paraissait impossible que j’arrive à comprendre et à apporter quelque chose à un projet aussi gros !


Que pourrais-tu dire aux futurs candidats ?

Je ne peux que leur recommander Cardiweb, pour la qualité de travail des différentes équipes, pour les projets très intéressants et pour le côté humain qui est très mis en avant.


Un dernier mot ? 😊

La rue des restos à côté des locaux est incroyable, avec beaucoup de choix et vraiment pas chers, et ça c’est un argument de taille !



Envie de rejoindre Cardiweb ? Consultez nos offres en cours sur notre page Welcome to the Jungle ou envoyez directement votre candidature à recrutement@cardiweb.com

81 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout